→ S'abonner à la lettre MASFIP
e.masfip
Édito

La MASFIP
au plus près de ses adhérents

Cette période d’épidémie a conduit la MASFIP à revoir toute son organisation de travail et ce, pour continuer à être au plus près des adhérents.

L’ensemble des conseillers et des personnels a été placé en télétravail. Au lendemain du déconfinement, pratiquement tous, continuent à remplir leurs missions depuis leur domicile. Force est de constater que les missions de la MASFIP sont toutes remplies.

Pendant toute cette période de confinement et jusqu’à fin mai au moins, les conseillers mutualistes et des collaborateurs du service ASS ont pour mission de contacter les adhérents âgés de plus de 80 ans en réalisant des appels dits de courtoisie. La MGEFI a procédé également à ces à appels vers les adhérents âgés de 70 à 79 ans.

Plus de 4.000 appels ont ainsi été réalisés par la MASFIP. Leur objectif est simple : s’assurer que les adhérents ont ou non besoin d’un soutien de la MASFIP. Globalement ces appels se passent bien, même si certains adhérents sont réticents voire méfiants car très démarchés téléphoniquement par des sociétés qui profitent de cette période pour vendre divers produits. Mais généralement, et c’est là où notre signature « Unis et Solidaires » prend vraiment encore plus de sens, nombreux sont ceux qui remercient nos conseillers et collaborateurs de leur avoir consacré du temps, simplement pour parler, évoquer leurs inquiétudes, leurs craintes parfois d’être atteints par le virus et rompre souvent la solitude.

Être encore plus près des adhérents en cette période bien compliquée est essentiel.